PSYnergie, Annuaire de Psychologie

Le tempérament et la personnalité.

Comme l'expliquent les thèses " le corps moteur de l'esprit" et "la réflexion et la pensée" le tempérament de tout un chacun varie sans cesse pour ne pas dépendre d'une différence de réflexion entre les êtres mais de pensées disparates et déséquilibre hormonal.

De très reposé sans contrainte mentale vous ne pourriez qu'être amical, tolérant, endurant et plus prompte à supporter les douleurs. Un tempérament qui se modifie aussitôt une fatigue physique excessive. Un seul déséquilibre hormonal et votre humeur change pour vous rendre irascible sans que la pensée ou la réflexion soient modifiées. Pour autant, alors que cette réaction chimique est commune à tous il y en a qui estimeront de cette variation de tempérament passagère une personnalité continuelle ( Thèse de St Thomas : On croit que vous êtes toujours tel que vous paraissez sur le moment ). Une erreur de jugement qui peut s'aggraver quand vous rentrez en dépression. Bien même reposé physiquement que l'état de fatigue du aux contraintes mentales persiste du matin au soir. Susceptible, peu endurant et difficulté d'affronter la douleur vous perdez le goût des loisirs et des amis. Un tempérament sur le moment qui fait croire à un changement de personnalité alors qu'aucunement la réflexion diffère.

A vrai dire tout est question de peur. Une personne sans peur n'existe pas puisque le courage n'est pas une absence de peur mais la maîtrise de celle-ci. De toutes les peurs vous réagirez toujours sur le moment vis à vis de celle qui sera la plus importante. Si vous ne sautez pas du dixième, ce n'est que par crainte de mourir. Mais si la peur de trop souffrir de son vivant dépasse la peur de mourir vous vous suicidez. le suicide n'est pas un courage mais une peur qui a prit le dessus sur une autre. La vie est ainsi faite, un combat quotidien entre les peurs dont la plus importante sur le moment prendrait systématiquement le dessus sur les autres au point de les occulter. Vous ne traverserez pas la rue sans regarder de peur de vous faire écraser, mais en retard au travail, une peur de votre patron qui prendrait le dessus, vous traverserez vite malgré les risques.

Malheureusement, si beaucoup de peurs sont utiles à notre survie, tel que de se jeter dans le vide, d'autres sont très néfastes. Le fait par exemple de croire facilement sans preuve ( Thèse de St Thomas ou des cinq réflexions ). Par le seul doute que les propos puissent être vrais et donc en hériter des désagréments, vous ne pouvez pas vous empêcher de réagir vis à vis du pire. Fuir Pierre sans même chercher à savoir plutôt d'aller au deuxième son de cloche. Tout comme la jalousie, cette peur de perdre ou de ne pas réussir à obtenir mieux que l'autre qui vous pousse à rejeter une personne qui ne vous a jamais fait de mal.

La peur fait voir les choses à l'envers ( Mythomanie ), vous rend influençable ( St Thomatisme ), vous rend malade ( Dépression ), vous rend agressif jusqu'à devenir dément voir fou ( Ventriloquie ) et finir par vous tuer ( Suicide, infarctus ou rupture d'anévrisme ). C'est le pire ennemi du bien être, l'enfer, et personne ne pourra vivre heureux sans contrôle de celles-ci. En conséquence de se voir obligé de changer la réflexion pour palier à tous ces effets nocifs.

Devenir empathique est avant tout ne pas écouter ses peurs pour être les pires conseillères, aller à l'encontre de celles-ci et se repentir des erreurs passées. La repentance étant le courage d'admettre ses torts et assumer la responsabilité de ces actes volontaires ou non. Autrement dit, ne pas réagir vis à vis de ces instincts naturels mais les défier. D'autant plus aisé quand on est jeune pour être plus facilement pardonnable. Une fois parvenu dans cette phase qui est la plus dure vous récupèrerez votre conscience de vous et votre sens de l'observation pour réapprendre à les utiliser. De comportementaliste au début vous pourriez aller jusqu'à l'analysme voir l'altruisme dans cet ordre car il est impossible de griller les étapes. Néanmoins des raisonnements qui vous changeront de personnalité pour ne plus réagir comme les autres face aux situations. Difficelment influençable vous commettrez beaucoup moins d'erreurs de jugement, vous transformerez plus votre subconscience en conscience et vous serez vite vous rattraper d'une maladresse.

En vous comprenant mieux vous appréhenderez moins les autres et votre attitude deviendra plus conviviale. Un raisonnement supérieur qui permet de contrer les manipulations mentales. Une conscience de soi pour permettre la mise à la place d'autrui et savoir contrarier le processus de dépression pour éviter au maximum la déprime. Et surtout vous retrouvez avec un raisonnement logique qui vous permettra de découvrir le savoir seul, la véritable autodidaxie.

En définitf une nouvelle personnalité pour ne plus répondre à la même réflexion qu'avant. Un tempérament qui ne varie presque jamais pour rester le plus amical possible avec une acuité très développée vous ouvrant la porte à beaucoup de métiers diffèrents. Une polyvalence exceptionnelle qui ne se limite pas à l'intellect. En effet, de savoir se mettre à la place d'autrui permet de même à apprendre seul des métiers manuels en observant les autres et obtenir une indépendance pour savoir s'assumer dans beaucoup de domaines différents ( Recouvrement du mimétisme inné ). Que des atouts qui vous donneront la force de combattre la jalousie égocentrique. Car malheureusement après un combat contre vous il faudra gagner celui contre les autres avant de vous imposer ( Thèse de la méchanceté égocentrique ). Néanmoins si dur sera le combat car il sera toujours disproportionné, les égocentriques se trouvant obligé de s'unir pour espérer par le nombre acquérir une supériorité qu'ils n'ont pas individuellement, que l'issue vous rendra encore plus fier de vous pour être devenu une personne exceptionnelle. Une personnalité qu'aucun égocentrique, quelle que soit les appelations, richesses, diplômes ou autre n'arriveront jamais à obtenir.

Le comportementalisme : Comme la logique est universelle et que nous découlons tous de la même création, nous détenons tous exactement la même conscience, vérité sur soi. L'égocentrisme masculin et féminin n'existe pas, pas plus de celui du noir ou du blanc. Nous naissons réellement tous égaux par la réflexion ( Thèse sur la réflexion et la pensée ). Récupérer donc sa conscience et voir comment tout le monde est véritablement. Sauf que cette dernière nous serait visible que si nous n'en avions plus honte. De cela commencer à retrouver ses capacités mimétiques infuses mais ne plus s'en servir pour copier l'autre, sauf pour apprendre une métier, mais pour deviner ses pensées. Le comportement résulte automatiquement de la vraie réflexion et seul ce dernier peut faire comprendre qu'elle est la peur qui fait réagir l'autre. Quand vous avez fait une bêtise vous vous mettez à avoir peur des reproches et punitions, alors c'est pareil pour tout autre en face. S'analyser pour comprendre la pensée qui nous anime est retrouver celle d'autrui à partir de ces réactions.

L'analysme : Une fois devenu très bon comportementalisme, vous vous apercevrez que tout même attitude entraîne systématiquement une opinion similaire. De tout témoin gênant que vous vous empresserez de le faire passer pour fou pour que personne ne le croit et vous seriez traité de même si demain c'était vous qui détiendrait une vérité qui dérange. L'analysme consiste donc à associer les opinions aux attitudes afin de mieux cerner les pensées pour parvenir même à opérer des perspicacités en l'absence du sujet. Si vous avez entendu dire que cinq personnes apeurées avaient traités de fou un Pierre, alors vous devinerez ce que tous pensent sans même les avoir sous les yeux. Une sagacité qui vous permet aussi de déchiffrer les pensées des écrivains d'antan.

L'altruisme : Devenu très bon analyste, vous pourriez vous déduire les morales de la logique, des synthèses que vous pourriez appliquer à tout pour deviner aussi le fonctionnement de ce que vous n'avez pas sous les yeux. Deviner le passé et voir l'avenir tout en étant le meilleur exemple pour tous par votre comportement.

Chercher donc à connaître les peurs qui nous animent pour les défier est atteindre la bravoure. Seules les personnes courageuses deviennent intelligentes et humaines. L'égoïsme, la jalousie, la traitrise, la lâcheté ne sont que des effets de la peur et donc révèlent une personnalité de peureux.

 


3 votes. Moyenne 3.50 sur 5.

Commentaires (12)

1. wedjia ebongue 03/10/2011

perso je travaille dans la cuisine alors que je ne connaissais rien j ai pus toucher a tous les poste de la plonge a chef de partie c est comme sa que j ai acqui une polyvalence; mais voilas étans timide de nature je garde tjr ma colere et je suporte pas que l on s attaque a plus faibles pour moi jusqua ce que en juin suite a un blem de salaire j ai peter un cable certaine personne mon pris pour un fou parce qu il pensait que j ai etais fou du coup on passer en hopitale psycatrique pendant deux semaine et c est a ma sorti que j ai fais des recherche pour savoir ce que j avais vraiment et j ai trouver que sa me representait parfaitemen

Voir plus de commentaires
Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Translation in all  languages on the homepage - click the title to access.

Au niveau universel il n'existe qu'une seule réflexion qui porte le nom de raisonnement pour donner raison, car unique à permettre de déterminer les véritables causes vis à vis des effets ( Deviner le passé ), prédire les effets de part les causes ( Anticiper l'avenir ), rétablir la vraisemblance sur le présent par une vision réelle de soi et de l'autre ( Conscience de soi et empathie ), accéder au savoir ( La science ) et apporter une attitude raisonnable par ses morales ( Humanisme ).

Ce raisonnement s'appelle " la logique " et a la particularité d'être unique, invariable, cyclique, éternel et universel, pour être l'induction qui administre l'univers. Si vous voulez savoir comment tout fonctionne il n'y a que la logique qui pourra vous apporter les réponses.

Le terme de raison émane uniquement du mot raisonnement. Détenir la raison est donc l'obtention de la logique. Un mécanisme universel dont nous-mêmes en découlons pour n'avoir qu'un soi qui ne peut que le dépeindre. En conséquence il ne peut pas exister dans l'univers de plus haut degré d'intelligence, bien même extra terrestre, que celle qui l'administre, la logique absolue. Une induction qui atteste d'une seule vérité identique pour tous sans exception et qui par son caractère infini avait acquis le surnom d'immortalité. Toute nouvelle planète pourrait se créer, pendant que d'autres disparaîtront que le processus qui engendre ses transformations restera à tout jamais le même.

Atteindre donc l'immortalité ne signifiait pas l'impossibilité d'aucun trépas mais l'acquisition de la seule chose dans l'univers qui ne peut pas mourir, l'induction qui le gère, la logique.

Or, aucune espèce au monde ne peut détenir ce raisonnement à la naissance. Il prend en compte tous les détails que seule une espèce qui a su bien les nommer pourrait percevoir. La nôtre suite à l'acquisition d'un langage développé qui prenait en compte aussi des acceptions pour déterminer les attitudes et émotions ( Thèse sur les cinq sens : La vue ). Une intellection qui ne peut pas s'obtenir sans récupération de sa conscience de soi. En effet, si détenir la science sur quelque chose est détenir la vérité sur cette chose, le mot science est synonyme de vérité. Dans conscience de soi il signifie la détention de la vérité sur soi et dans inconscience le refoulement de cette dernière pour être remplacée par des versions imaginaires préférentielles, telles que je suis le plus beau le plus fort etc. Une inconscience qui porte aussi le nom de pensée occulte pour occulter les vérités.

Deviner la pensée d'autrui est voir la vérité sur l'autre et comme seule la logique accorde cet effet l'empathie est la capacité première qu'obtient une personne logique. Une vérité sur soi dont on a plus peur de voir, le courage de se regarder, pour acquérir le seul raisonnement qui n'est pas occulte. Le sixième sens n'existe pas pour n'être qu'un recouvrement de capacités naturelles dont on utilise plus de même manière qu'au début de sa vie.

Vous avez donc dans ce site l'ensemble de la science cognitive, connaissance sur l'ensemble de toutes les réflexions, les comparaisons entre elles confrontées dans des exemples simples de la vie quotidienne et tirés d'histoires vraies, la différence entre la vision logique et celle alogique, comment les différents empathiques s'y prennent pour se mettre à la place d'autrui, les bases pour le devenir. Comment utiliser la logique pour deviner le fonctionnement de l'univers et l'évolution des psyché chez l'hominidé depuis son arrivée sur Terre ( Thèse sur la logique universelle ). Des thèses qui abordent beaucoup de sujets variés pour expliquer aussi le mécanisme de la manipulation mentale, la différence entre la réflexion et la pensée, le tempérament et la personnalité, la dépression et ses remèdes, des exemples de déchiffrage du passé et application de l'altruisme pour l'élaboration d'une loi ou contredire une autre, un exemple de comparaison entre la psyché de l'hominidé et l'animal, une autre comparée à l'informatique etc. En définitif, toutes les bases qui vont vous permettre de situer votre réflexion vis à vis des autres et savoir comment l'émanciper vers plus d'excellence, tout en apprenant certaines attitudes à adopter selon les circonstances pour se sortir de l'embarras et comprendre pourquoi la vision de la logique était appelée aussi l'oeil qui voit tout. 


Si l'évidence est la définition du truisme, l'intelligence la faculté de voir l'évidence, alors seul l'altruisme représente la plus grande intelligence, la logique suprême.

Entrée dans le site 

 

 

 

 


Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×