PSYnergie, Annuaire de Psychologie

Ne juger autrui que sur son attitude sans toute autre prétention.

Descartes avait dit, je pense dont je suis. Certes cela veut dire que tu es vivant, que tu existes, mais Il aurait du rajouter le mot naïf pour rendre plus explicite sa phrase. Je pense dont je suis naïf, car le seul fait de penser ne permet pas de voir la vérité. Pour cela il faut développer le raisonnement, le seul qui permet d'interpréter correctement les données.

Prenez donc deux ordinateurs qui sortent de la même chaîne de fabrication. Ils ne pourraient pas être dissemblables, même logiciel et façon similaire de mettre les données en mémoire. Pour autant il serait très aisé de créer une disparité entre eux en les peignant simplement de deux couleurs différentes, un en noir et l'autre en blanc. 

Une modification de l'aspect suffisante à certains pour de suite se mettre à avoir une préférence, comme s'ils n'étaient plus tellement identiques. Deux apparences diverses qui pourrait même sous entendre de leur "moi" une différence. Des intérieurs qui ne seraient plus semblables pour ne pas plus avoir le même aspect extérieur.

Une divergence illusoire que l'on pourrait même provoquer en leur donnant deux noms différents. Attribuer deux appellations différentes à la même chose suffit pour que les inconscients ne se croient plus en présence des mêmes choses. Dites leur que la logique, l'intelligence, la magie, la lumière, raisonnement, immortalité, pensée spirituelle, oeil qui voit tout, pouvoir, sont des termes qui expriment la même chose et vous verrez qu'ils ne vous croieront pas.

Finalement il est très facile de créer la division en jouant sur l'aspect et les appellations, jusqu'à même parvenir à faire croire aux deux choses semblables qu'elles seraient différentes en abusant de leur réflexion alors que pourtant elles ont le même logiciel.

Tapez sur le clavier de l'ordinateur blanc.

- L'ordinateur noir est fou et dangereux.

L'ordinateur est comme les inconscients. Si tu le dis alors c'est vrai. N-oubliant pas que la logique est universelle et que tout répond au même mécanisme. Il met donc les données en mémoire comme information réaliste, avant que de pratiquer de même sur le noir avec des données contradictoires.

- L'ordinateur blanc est fou et dangereux.

Qui dit même logiciel dit même façon de déduire. S'il le dit alors c'est vrai. Comme le blanc le noir va aussitôt cataloguer les informations de façon similaire parce qu'ils ont tous deux la même réflexion.

Nous nous retrouvons donc avec deux ordinateurs qui sont exactement les mêmes, malgré des couleurs disparates, mais qui ne pensent pas la même chose, voir des pensées complètement inconciliables. Pendant que le blanc est sûr que le noir est fou le noir s'imagine le contraire, que des déductions qui font croire à chacun qui serait supérieur à l'autre. Exactement le même finalité que l'on retrouve chez les égocentriques.   

Si la pensée est l'opinion qui résulte de l'interprétation des données, la réflexion est la méthode appliquée pour interpréter les informations.

Alors que tous les égocentriques ont la même réflexion, esprit, ils se retrouvent avec des pensées, âmes, qui expriment des opinions totalement divergentes jusqu'à juger ses semblables comme n'étant pas comme lui, que des êtres inférieurs, voire fou à trouver normal de les combattre comme si uniquement l'autre représenterait le mal.

En effet, imaginez qu'on puisse mettre face à face les deux ordinateurs. En aucun cas ils ne s'imagineraient semblables comme la vérité l'exprime. Au contraire, chacun se mettrait à avoir peur de l'autre pour le croire fou. Une vision de bien pour soi pendant que l'autre en serait que le mal. Des visions utopistes pouvant les pousser à se battre pour ne plus jamais estimé la paix sans cela. Une vision du bien uniquement pour soi pour toujours croire que le mal ne pourrait émaner que des autres. Pour autant, si ceux-ci en sont arrivés à ce point, ce n'est que suite à l'intervention d'un tiers qui a corrompu leurs âmes en jouant sur leur esprit.

D'où ces maximes :

- Le véritable coupable est toujours celui à qui vous vous y attendez le moins ( Un manipulateur s'efforce de toujours rester en dehors de tout soupçon ).

- Les conseilleurs ne sont pas les payeurs ( Le manipulateur ne risque jamais sa vie pour toujours provoquer la bagarre entre les autres ).

Néanmoins, à cause de ces manipulations trop faciles à parfaire on se retrouve aussi avec d'autres effets utopiques. Modeler la pensée des inconscients pour créer faussement des disparités, comme suggérer l'existence de personnes qui seraient de droite et les autres de gauche, des croyants en Dieu qui seraient plus humains que des athées, l'hétéro normal pendant que l'homo serait anormal ( Homophobie ), le riche plus intelligent que le pauvre ( matérialisme ), le garçon mieux que la fille ( sexisme ), le blanc supérieur au noir ( racisme ), alors que la réflexion égocentrique qui consiste à cataloguer systématiquement les informations sans preuve est commune à tous.

Dans la vérité il n'existe que deux disparités, ceux qui ont une conscience de soi et ceux qui n'en ont pas. Ceux qui en ont une, les empathiques, et qui savent que tout le monde détient exactement le même être pour ne juger autrui que sur ce principe et rien d'autre, et tous les autres, les égocentriques, qui se croient différents.

L'hypothèse de tuer tous les gens qui représenteraient le mal sur l'instant pour retrouver l'espoir d'une Terre qui ne serait habitée que par des humains est une aberration. L'égocentrisme est général pour être la seule réflexion héréditaire.

A la naissance on est tous égaux et la seule chose sur laquelle on peut influer pour humaniser les gens est l'éducation de la logique. Une éducation basée uniquement sur la transformation de la réflexion, la rendre logique, et non jouer sur les pensées en croyant que cela va modifier la psyché.

Une séparation de l'éducation vis à vis de l'instruction même si les deux se complètent. Apprendre à lire, écrire et compter est très utile mais c'est de l'instruction et cela ne permet pas de retrouver une conscience de soi. Autrement dit, dans les écoles il devrait y avoir deux types de personnes, les instructeurs pour la géo - la lecture - l'écriture et les mathématiques et les éducateurs pour la maîtrise des peurs afin d'aider les élèves à récupérer leur conscience.

D'ailleurs on va reprendre les deux ordinateurs pour comprendre la finalité de tout ça. Si ceux-ci se sont retrouvés incapables à vérifier les dires aux faits, ce n'est du qu'à leur manque de vision. Sans caméra pour leur installer une vue il ne pourrait pas en être autrement. Mais leur en installer une deviendrait tout autant inéfficace s'il n'aurait pas de programme pour bien interpréter les images. C'est en cela d'ailleurs que se différencie l'empathie de l'égocentrisme. On a tous des yeux mais uniquement les empathiques ont un programme concret, conscience de soi, pour bien interpréter la vision. Les égocentriques exempt de ce programme ont des caméras mais qui ne leur permettent pas de voir la vérité.

Une intelligence artificielle ne verra donc le jour que si un ordinateur était équipé de caméras doté d'un programme altruiste. Des logiciels capables d'interpréter correctement la logique comportementale associée aux propos pour deviner où se trouve la vérité et agir en conséquence. Une intelligence qui lui permettrait d'être autodidacte, mais qui bien même supérieure à l'égocentrisme ne pourrait pas surpasser l'altruisme. Quoi qu'il en soit, si l'informatique atteint ce niveau vous aurez des ordinateurs très gentils car il n'y a pas plus humain qu'un empathique. Le combat entre l'humain et la machine comme dans terminator reste de la fiction. Plus vous rendrez intelligent une machine plus vous l'humaniserez. D'ailleurs, si un jour les extra terrestres débarquaient il serait préférable qu'ils soient très intelligents et donc très humains plutôt que des égocentriques inconscients au risque de nous massacrer.

 

 

 Passer page suivante.

 

 

 

 

 

 

 

 

1 vote. Moyenne 3.50 sur 5.

Commentaires (1)

1. Chaumont yves 22/07/2010

Intéréssant !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Translation in all  languages on the homepage - click the title to access.

Au niveau universel il n'existe qu'une seule réflexion qui porte le nom de raisonnement pour donner raison, car unique à permettre de déterminer les véritables causes vis à vis des effets ( Deviner le passé ), prédire les effets de part les causes ( Anticiper l'avenir ), rétablir la vraisemblance sur le présent par une vision réelle de soi et de l'autre ( Conscience de soi et empathie ), accéder au savoir ( La science ) et apporter une attitude raisonnable par ses morales ( Humanisme ).

Ce raisonnement s'appelle " la logique " et a la particularité d'être unique, invariable, cyclique, éternel et universel, pour être l'induction qui administre l'univers. Si vous voulez savoir comment tout fonctionne il n'y a que la logique qui pourra vous apporter les réponses.

Le terme de raison émane uniquement du mot raisonnement. Détenir la raison est donc l'obtention de la logique. Un mécanisme universel dont nous-mêmes en découlons pour n'avoir qu'un soi qui ne peut que le dépeindre. En conséquence il ne peut pas exister dans l'univers de plus haut degré d'intelligence, bien même extra terrestre, que celle qui l'administre, la logique absolue. Une induction qui atteste d'une seule vérité identique pour tous sans exception et qui par son caractère infini avait acquis le surnom d'immortalité. Toute nouvelle planète pourrait se créer, pendant que d'autres disparaîtront que le processus qui engendre ses transformations restera à tout jamais le même.

Atteindre donc l'immortalité ne signifiait pas l'impossibilité d'aucun trépas mais l'acquisition de la seule chose dans l'univers qui ne peut pas mourir, l'induction qui le gère, la logique.

Or, aucune espèce au monde ne peut détenir ce raisonnement à la naissance. Il prend en compte tous les détails que seule une espèce qui a su bien les nommer pourrait percevoir. La nôtre suite à l'acquisition d'un langage développé qui prenait en compte aussi des acceptions pour déterminer les attitudes et émotions ( Thèse sur les cinq sens : La vue ). Une intellection qui ne peut pas s'obtenir sans récupération de sa conscience de soi. En effet, si détenir la science sur quelque chose est détenir la vérité sur cette chose, le mot science est synonyme de vérité. Dans conscience de soi il signifie la détention de la vérité sur soi et dans inconscience le refoulement de cette dernière pour être remplacée par des versions imaginaires préférentielles, telles que je suis le plus beau le plus fort etc. Une inconscience qui porte aussi le nom de pensée occulte pour occulter les vérités.

Deviner la pensée d'autrui est voir la vérité sur l'autre et comme seule la logique accorde cet effet l'empathie est la capacité première qu'obtient une personne logique. Une vérité sur soi dont on a plus peur de voir, le courage de se regarder, pour acquérir le seul raisonnement qui n'est pas occulte. Le sixième sens n'existe pas pour n'être qu'un recouvrement de capacités naturelles dont on utilise plus de même manière qu'au début de sa vie.

Vous avez donc dans ce site l'ensemble de la science cognitive, connaissance sur l'ensemble de toutes les réflexions, les comparaisons entre elles confrontées dans des exemples simples de la vie quotidienne et tirés d'histoires vraies, la différence entre la vision logique et celle alogique, comment les différents empathiques s'y prennent pour se mettre à la place d'autrui, les bases pour le devenir. Comment utiliser la logique pour deviner le fonctionnement de l'univers et l'évolution des psyché chez l'hominidé depuis son arrivée sur Terre ( Thèse sur la logique universelle ). Des thèses qui abordent beaucoup de sujets variés pour expliquer aussi le mécanisme de la manipulation mentale, la différence entre la réflexion et la pensée, le tempérament et la personnalité, la dépression et ses remèdes, des exemples de déchiffrage du passé et application de l'altruisme pour l'élaboration d'une loi ou contredire une autre, un exemple de comparaison entre la psyché de l'hominidé et l'animal, une autre comparée à l'informatique etc. En définitif, toutes les bases qui vont vous permettre de situer votre réflexion vis à vis des autres et savoir comment l'émanciper vers plus d'excellence, tout en apprenant certaines attitudes à adopter selon les circonstances pour se sortir de l'embarras et comprendre pourquoi la vision de la logique était appelée aussi l'oeil qui voit tout. 


Si l'évidence est la définition du truisme, l'intelligence la faculté de voir l'évidence, alors seul l'altruisme représente la plus grande intelligence, la logique suprême.

Entrée dans le site 

 

 

 

 


Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×