PSYnergie, Annuaire de Psychologie

La pensée occulte ou mythomane.

Les inconscients ont pris pour habitude l'utilisation de la théorie de St Thomas pour conforter leur opinion. Je ne crois que ce que je vois. Or ils n'en font jamais usage au moment opportun pour se faire berner continuellement par les apparences, surtout des ventriloques, et l'erreur de jugement qui consiste à s'imaginer toujours des autres que tels ils sont sur le moment, tels ils l'étaient déjà et tels ils le resteront à tout jamais.

Analyser donc le comportement d'un ventriloque devient nécessaire. A l'aide d'une marionnette qu'il manipule discrètement il sous entend de celle-ci des intentions personnelles. Pour cela il se retient d'ouvrir la bouche en public et toujours souriant, mimant l'amabilité, il feint l'ignorance afin d'écarter tout soupçon à son encontre. D'un malentendu vexant qu'il simulerait aussitôt une dispute avec son jouet, afin de lui faire assumer toute responsabilité. Tant que l'illusion fonctionne il continue de même pour ne plus hésiter à changer de jouet quand le charme s'estompe.

Certes ce n'est qu'un jeu qui amuse le public, mais qu'en serait-il de la ventriloquie dans le cas d'une personne à la place du jouet ?

Imaginez donc vous-même ayant fait un prêt à un ami. De l'assurance d'un remboursement vous ne trouvez aucune raison de vous inquiéter. Une attitude affable en conséquence qui n'est pas pour déplaire à une Ste Thomate, une personne qui ne croit que ce qu'elle voit. Mais une Ste Thomate trop belle et très riche pour attiser aussitôt ma jalousie. Cette fameuse peur de perdre ou de ne pas réussir à obtenir la même chose qu'autrui. Sans cela cet émoi n'existerait pas. D'une autre fille se présentant aussi belle et riche sinon plus, que je ne trouverai plus rien à vous envier. En absence de cela vous devenez donc un obstacle à mes désirs et alors que vous n'avez jamais fait de mal je me mets à vous haïr. Une attitude alogique pour ne dépeindre d'aucun bon sens. On ne pourrait qu'en vouloir à des personnes malfaisantes et non à des gens biens sur tout rapport. Mais ce serait mal comprendre ma réflexion égocentrique qui se moque complètement des vérités pour n'en voir que par mes intérêts au point de vouloir me venger d'un mal que vous ne m'avez jamais fait. Un acte malsain que s'il était perçu de tous, surtout de la St Thomate, pourrait se retourner contre moi. Une obligation donc d'agir en toute discrétion avec la ventriloquie comme seul ressort à mes exigences. Se servir des autres comme marionnette en commençant par en interpeller une isolée pour lui simuler un échange dans lequel votre ami aurait dit.

- De son argent il peut s'assoir dessus, je ne lui rendrai jamais.

Des mensonges certes mais qui vont vite apporter l'effet escompté. En plus de ne pas hésiter à me croire, si je le dis alors c'est vrai, mon jouet ne peut plus s'empêcher d'accourir vous l'affirmer. Pourtant, partisan de la théorie de St Thomas il ne devrait pas réagir ainsi. Nul témoin des propos il ne devrait pas les croire. Sauf que dans la vérité les choses se passent toujours à l'envers des morales. Dans la tête des égocentriques, critiquer l'autre est comme se dire: S'il est moins bien que moi alors je suis mieux que lui. Façon comme une autre de toujours se rassurer sur sa personne par comparaison avec autrui. De cette occurrence trop belle que je lui apportais sur un plateau je savais donc par avance que cette marionnette n'irait jamais à l'écoute du deuxième son de cloche pour préférer satisfaire rapidement son égo. Une imbécilité que j'anticipe aussitôt en m'activant auprès de votre ami pour plaisanter avec d'autres St Thomas. 

Avisé par le jouet, vous-même le croyez aussitôt pour une toute autre raison. Le seul doute d'une véracité, la peur d'être pris pour un imbécile ou perdre à tout jamais votre argent, suffit pour vous imaginer le pire et agir en conséquence. Un soupçon traduit sitôt en certitude pour vous ruer en colère vers votre ami. Comme quoi on peut passer très vite de l'amabilité à l'intolérance dès qu'on se met à avoir peur. Une fureur incompréhensible par l'ajusté pour la trouver à raison illégitime. Néanmoins suffisante pour lui instaurer de même la peur. Et qui dit deux personnes qui ont peur, dit aussi plus aucun dialogue. Les tons montent, chacun voulant avoir le dernier mot, une bousculade éclate. Une rixe à effrayer aussitôt tout témoin de l'empoignade, comme vous-même avez du assister dans la rue. De deux personnes qui se battent devant vous que vous fuyez les prenant pour des fous, surtout d'appréhender d'être la prochaine cible. En tout point des visions identiques à celles des St Thomas qui m'accompagnent. 

Une déduction que je m'empresse de faire relater devant la St Thomate. Et là chose bizarre se produit. Alors que tous ont la même réflexion, qu'ils répondent à des préjugés similaires, leurs déductions se retrouvent contradictoires comme s'ils ne vivaient pas sous les mêmes cieux. De part la Ste Thomate qui ne vous a connu que quand vous étiez gentil, vous ne pourriez jamais être autrement. Tandis des autres une opinion qui diverge pour vous avoir vu violent sur le moment, alors violent vous le seriez continuellement. Une tendance fâcheuse à éterniser toute attitude de l'instant plutôt de chercher à comprendre. Pourtant tous les St Thomas dans votre situation auraient réagi de même sans s'estimer fou. Ce fameux dicton de la paille et de la poutre.

Mais le plus étonnant en reste leur point de vue sur moi-même. Ne soupçonnant point mon hypocrisie et encore moins mon origine à cette psychose, démence générale due à des peurs qui poussent les gens à agir à l'encontre de tout bon sens, ils me trouvent très gentil. Certainement pour mon humour et mon sourire et mon absence d'agressivité sur le moment. Exactement tout le contraire de la vérité, car bien même conscient des conséquences de mes actes, je ne m'étais pas gêné à détruire volontairement la notoriété d'autrui en manipulant malignement tout le monde. Diviser pour mieux régner, laissant sous entendre des autres des méchants, je ne pourrais pas en être de même. Une renommée utopique pour continuer à abuser de leur aveuglement en appuyant l'avis des St Thomas devant la Ste Thomate. Créer un quantitatif conséquent à finir d'influencer les pensées de cette dernière pour la faire changer d'avis à votre sujet. Pensant finalement s'être trompé sur vous, car tout le monde prétend le contraire, ses sentiments se fourvoyant en peur, elle vous fuira plutôt d'être à votre écoute. Mais un état de tristesse par déception amoureuse que je ne tarderai point à consoler pour l'attirer dans mes bras.

Grâce à la ventriloquie j'ai pu diviser les gens en les montant les uns contre les autres sans qui quiconque s'aperçoive de la supercherie. Faire passer des innocents pour des fous, séparer des tourtereaux pour m'accaparer du bien d'autrui et hériter de la meilleure des notoriétés alors que je suis à l'origine de tous leurs problèmes. De quoi détenir tous les atouts pour devenir un bon politique d'aujourd'hui.

Malheureusement un succès je ne dois qu'à la théorie de St Thomas. Une idéologie très utile aux manipulateurs pour facilement jouer sur les apparences trompeuses alors que tous prétendent.

- A moi, on ne me prend pas pour un imbécile. Je suis comme St Thomas, je ne crois que ce que je vois.

Voir quoi ? Quand les égocentriques essaient de voir plus loin que le bout de leur nez, c'est pour tout interpréter à l'envers. Ce n'est pas pour rien qu'on dit d'eux qu'ils marchent sur la tête. Que leur aperçu du monde est complètement utopique. Pourtant les premiers empathiques avaient créé des morales issues de leur logique pour espérer les aider à mieux réfléchir.

- Le véritable coupable est toujours celui à qui vous vous y attendez le moins.

- On n'est jamais mieux trahi que par un des siens.

- Ce n'est pas l'habit qui fait le moine.

Que des phrases qui expriment des vérités mais qui ne sont jamais prises en compte.

En définitif, il peut arriver à quiconque de passer d'un état affable à agressif sans pour autant être un fou. Cela s'appelle un état de démence passagère, un état du à la peur du moment mais qui disparaitra aussitôt la peur atténuée. Malheureusement un état confondu à tort avec la folie. Alors qu'un vrai fou est une personne qui agit en connaissance de cause dans le but de porter volontairement atteinte à autrui. Une personne qui s'imagine des biens et vie des autres une appartenance au point d'en faire ce qu'il en veut. Une définition qui correspond au ventriloque, à celui qui parait le plus gentil aux yeux des St Thomas et non à ceux qui se battent. En d'autres mots, si St Thomas ne fait pas voir la vérité, un démagogue est avant tout un ventriloque. 

 

                            CONCLUSION

 

Tout concept fonctionne de même manière à grande et petite échelle et cela quelques soient les appellations ou l'âge. Vous pourriez prendre par exemple un chef d'Etat et le mettre à la place du ventriloque, les marionnettes en lieux des personnes utilisées pour transmettre les fausses informations, tel par exemple des armes de destruction massive, une armée à la place de vous qui croyant les mensonges se met à avoir peur pour foncer sitôt sur l'ami, le peuple d'un autre pays, le pétrole au hasard à la place de la St Thomate comme chose à convoiter et en tant que St Thomas tous les terriens. Vous aurez une vue aérienne de l'ensemble de la Terre qui vous permettra de comprendre qui pense quoi, pourquoi les gens n'ont pas le même avis et encore moins ne détiennent la vérité. Une vision d'altruiste pour ceux qui croyaient de celle-ci qu'elle ne se limitait qu'à une seule personne devant lui.

La ventriloquie se pratique toujours de même manière. Trouvez des prétextes pour diviser les gens et les faire se battre pour profiter de l'aubaine à subtiliser la vie ou le bien d'autrui tout en passant pour le plus grand justicier. Ainsi sont fondées toutes les guerres.

 

 Passer page suivant.

 

 

 

 

 

 

  

 

 

 

2 votes. Moyenne 3.50 sur 5.

Commentaires (3)

1. UAE escort (site web) 08/11/2012

Une discussion intéressante est le commentaire de la valeur. Je crois qu'il est préférable d'écrire supplémentaire sur cette affaire , ce ne sera pas un sujet tabou, mais en général les gens ne sont pas assez pour parler de ces sujets. À l'autre. Vive la matière !

Voir plus de commentaires
Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Translation in all  languages on the homepage - click the title to access.

Au niveau universel il n'existe qu'une seule réflexion qui porte le nom de raisonnement pour donner raison, car unique à permettre de déterminer les véritables causes vis à vis des effets ( Deviner le passé ), prédire les effets de part les causes ( Anticiper l'avenir ), rétablir la vraisemblance sur le présent par une vision réelle de soi et de l'autre ( Conscience de soi et empathie ), accéder au savoir ( La science ) et apporter une attitude raisonnable par ses morales ( Humanisme ).

Ce raisonnement s'appelle " la logique " et a la particularité d'être unique, invariable, cyclique, éternel et universel, pour être l'induction qui administre l'univers. Si vous voulez savoir comment tout fonctionne il n'y a que la logique qui pourra vous apporter les réponses.

Le terme de raison émane uniquement du mot raisonnement. Détenir la raison est donc l'obtention de la logique. Un mécanisme universel dont nous-mêmes en découlons pour n'avoir qu'un soi qui ne peut que le dépeindre. En conséquence il ne peut pas exister dans l'univers de plus haut degré d'intelligence, bien même extra terrestre, que celle qui l'administre, la logique absolue. Une induction qui atteste d'une seule vérité identique pour tous sans exception et qui par son caractère infini avait acquis le surnom d'immortalité. Toute nouvelle planète pourrait se créer, pendant que d'autres disparaîtront que le processus qui engendre ses transformations restera à tout jamais le même.

Atteindre donc l'immortalité ne signifiait pas l'impossibilité d'aucun trépas mais l'acquisition de la seule chose dans l'univers qui ne peut pas mourir, l'induction qui le gère, la logique.

Or, aucune espèce au monde ne peut détenir ce raisonnement à la naissance. Il prend en compte tous les détails que seule une espèce qui a su bien les nommer pourrait percevoir. La nôtre suite à l'acquisition d'un langage développé qui prenait en compte aussi des acceptions pour déterminer les attitudes et émotions ( Thèse sur les cinq sens : La vue ). Une intellection qui ne peut pas s'obtenir sans récupération de sa conscience de soi. En effet, si détenir la science sur quelque chose est détenir la vérité sur cette chose, le mot science est synonyme de vérité. Dans conscience de soi il signifie la détention de la vérité sur soi et dans inconscience le refoulement de cette dernière pour être remplacée par des versions imaginaires préférentielles, telles que je suis le plus beau le plus fort etc. Une inconscience qui porte aussi le nom de pensée occulte pour occulter les vérités.

Deviner la pensée d'autrui est voir la vérité sur l'autre et comme seule la logique accorde cet effet l'empathie est la capacité première qu'obtient une personne logique. Une vérité sur soi dont on a plus peur de voir, le courage de se regarder, pour acquérir le seul raisonnement qui n'est pas occulte. Le sixième sens n'existe pas pour n'être qu'un recouvrement de capacités naturelles dont on utilise plus de même manière qu'au début de sa vie.

Vous avez donc dans ce site l'ensemble de la science cognitive, connaissance sur l'ensemble de toutes les réflexions, les comparaisons entre elles confrontées dans des exemples simples de la vie quotidienne et tirés d'histoires vraies, la différence entre la vision logique et celle alogique, comment les différents empathiques s'y prennent pour se mettre à la place d'autrui, les bases pour le devenir. Comment utiliser la logique pour deviner le fonctionnement de l'univers et l'évolution des psyché chez l'hominidé depuis son arrivée sur Terre ( Thèse sur la logique universelle ). Des thèses qui abordent beaucoup de sujets variés pour expliquer aussi le mécanisme de la manipulation mentale, la différence entre la réflexion et la pensée, le tempérament et la personnalité, la dépression et ses remèdes, des exemples de déchiffrage du passé et application de l'altruisme pour l'élaboration d'une loi ou contredire une autre, un exemple de comparaison entre la psyché de l'hominidé et l'animal, une autre comparée à l'informatique etc. En définitif, toutes les bases qui vont vous permettre de situer votre réflexion vis à vis des autres et savoir comment l'émanciper vers plus d'excellence, tout en apprenant certaines attitudes à adopter selon les circonstances pour se sortir de l'embarras et comprendre pourquoi la vision de la logique était appelée aussi l'oeil qui voit tout. 


Si l'évidence est la définition du truisme, l'intelligence la faculté de voir l'évidence, alors seul l'altruisme représente la plus grande intelligence, la logique suprême.

Entrée dans le site 

 

 

 

 


Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×